Annonceur
Annonceur

A la Une

France Biathlon

JO / Biathlon : Du froid et du vent pour commencer

Depuis quelques jours il fait très froid sur le site olympique de PyeongChang avec des températures en soirée qui atteignent les -15° à -18°C. Un vent assez fort vient apporter un côté glaçant supplémentaire...

...

"-27° ressentis"

Julien Robert, entraineur de l'équipe de France féminine, semblait un peu surpris de trouver de telles températures sur le site olympique. Avec de telles conditions pas question de trainer en bord de piste.

Les entraineurs doivent adapter les entrainements et se méfier tout particulièrement du tir ou les doigts gèlent très vite en restant inactifs.

Tout le monde doit faire avec ces conditions très froides qui devrait durer jusqu'en milieu de semaine. 

...

La cérémonie d'ouverture, prévue vendredi, se tiendra elle aussi dans le froid, sans doute un peu moins vif, mais déjà certains athlètes se demandent si il ne vaudrait pas mieux rester au chaud à l'hôtel.

Les organisateurs ont promis de faire le maximum pour réchauffer le public, stade en plein air, et assurer les meilleures conditions possibles.

...

Dès samedi les épreuves de biathlon débuteront en soirée à PyeongChang.

Les températures seront évidemment plus froides qu'en journée et les services météo Coréens annoncent des conditions entre -7°C et -10°C samedi, dimanche et lundi, jours de sprints et de poursuites.

Cela ne devrait pas être un trop gros souci pour les athlètes par contre le vent sera sans doute présent, voire trop présent. Des rafales assez fortes sont attendues durant le week-end et pourraient influencer les résultats.

Stéphane Bouthiaux, le boss du biathlon Tricolore, a parlé de "possibles courses loteries". Raphael Poirée se montrait plus rassurant en citant Martin Fourcade comme LE grand favori si les conditions sont compliqués.

"Il est nettement meilleur au tir que Johannes Boe si le vent souffle" indiquait-il à la NRK.

...

La présence du vent sur ce site ne doit être une surprise pour personne car elle est quasi habituelle

Ce n'est pas un hasard si un certain Ole-Einar Bjoerndalen s'est entraîné très souvent cet été et cet automne, dans le vent, sur le pas de tir de Raubichi-Minsk.

L'ancien connaissait la musique mais malheureusement, pour cette fois, il a manqué de souffle.

...

Photo : Equipe de France de biathlon / Facebook

...

 


Annonceur

Dates à retenir

 22/02/2018JO 2018 PyeongChangSki alpin
 22/02/2018JO 2018 PyeongChangBiathlon
 22/02/2018JO 2018 PyeongChangSki de fond
 26/02/2018Championnat du Monde juniorsBiathlon
 02/03/2018Coupe du Monde LahtiSaut à ski
 03/03/2018Coupe du Monde LahtiSki de fond
 03/03/2018OPA Cup CogneSki de fond
 03/03/2018Coupe du Monde LahtiCombiné nordique
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur Annonceur
Annonceur
Annonceur Annonceur
Annonceur