Annonceur
Annonceur

A la Une

12.03.2017, Kontiolahti, Finland (FIN):Marie Dorin Habert (FRA) -  IBU world cup biathlon, relay mixed, Kontiolahti (FIN). www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Marie Dorin-Habert fait son bilan

La biathlète Dauphinoise a terminé la saison au 4eme rang mondial mais cela ne lui suffit pas pour se montrer satisfaite. Ses objectifs étaient peut-être "trop élevés"...

...

Marie Dorin-Habert est revenu en détail sur sa saison via son nouveau site internet mariedorin-habert.fr/index.html

"Je me rends compte aujourd’hui que le fait de m’être fixé des objectifs trop élevés ne m’a pas spécialement réussi (je parle de mon ressenti car ce qui ne marche pas pour moi peut très bien fonctionner pour d’autres) et que la seule leçon que j’en tire est la suivante : 

Si effectivement  j’avais réussi à revivre les mondiaux 2016 à Hochfilzen, j’aurai trouvé ça normal. Idem pour la conquête du gros globe.

En revanche, d’avoir échoué dans ces deux objectifs phares me blesse. Mon petit amour propre, mélange de fierté gonflée d’orgueil (je mets tous les mots que je connais pour dire la même chose !) a du mal à digérer cet échec.

Bref, le pire dans tout ça c’est que le plaisir simple de glisser, de concourir, de gagner, de se donner à fond passe aux oubliettes. J’ai donc passé cette saison sans profiter des moments de glisse, de ski, d’extérieur. Essence même de notre sport. "

...

Une organisation difficile, un planning compliqué à mettre en place

"Bien entendu, il y a aussi autre chose : une mauvaise gestion de mes temps de récupération dès la reprise du mois de mai dernier.

Entraînant une fatigue récurrente tout le long de la saison d’entraînement (malgré un pic de forme en juillet-août) qui s’est accumulée en particulier en septembre pour ne plus me lâcher jusqu’à aujourd’hui (pic de méforme en mars !).

Je ne parle même pas de la pression que je me suis mise sur les épaules de début mai à fin mars !!! A tout ça on ajoute une bonne dose de partage, tiraillée entre le groupe, la famille…..

Ben oui, la Ririe elle n’arrive pas à assumer ses décisions et elle a l’impression d’être constamment tiraillée entre différentes parties. Personne n’est content au final et Ririe elle doute de ses choix et fait chuter le peu de confiance en elle, capital déjà bien faible à la base.

...

Apprendre pour la suite

"C’est drôle car on apprend plus sur soi dans les moments de faiblesse que lorsque tout va bien !! Je vais donc essayer cette année de ne pas réitérer les erreurs de l’an passé.

Facile à dire quand on a pris l’habitude de rentabiliser son temps au maximum, de pousser son corps jusqu’au rupteur, de courir partout, tout le temps, pour tout faire au lieu de sélectionner….

Le fait est que j’ai de plus en plus de mal à lâcher prise, à me laisser aller dans un canapé sans but pour les deux prochaines heures."

...

Marie Dorin-Habert s'est tout de même fait plaisir durant toute cette saison avec plein de petits bonheurs venus embellir chaque étape de coupe du monde.

A découvrir ICI

...

Photos : Nordic Focus

...

Dorin Habert100317et0320.jpg

...


Annonceur

Dates à retenir

 01/07/2017World Classic Tour : Olaf Skoglunds MinnelöpSki de fond
 14/07/2017Grand Prix WislaSaut à ski
 27/07/2017World Classic Tour : Blink ClassicsSki de fond
 27/07/2017Blink FestivalBiathlon
 29/07/2017Grand Prix HinterzartenSaut à ski
 11/08/2017Grand Prix CourchevelSaut à ski
 17/08/2017ToppidrettsvekaSki de fond
 19/08/2017Grand Prix OberwiesenthalCombiné nordique
Annonceur
Annonceurs

Italian

Italian

Italian    Italian

Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur
Annonceur